La stratégie d’Interparking en matière de responsabilité sociétale, environnementale et de gouvernance (RSE) s’inscrit dans le cadre des objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies. Défini en 2015, cet agenda fixe des cibles à atteindre à l’horizon 2030 à travers 17 objectifs ambitieux, mais réalistes.

Les leviers sont nombreux pour améliorer les performances environnementales : éclairage LED, domotique, contrats d’approvisionnement en énergie d’origine renouvelable, mobilité plus verte pour les employés, etc.

Interparking a mené une réflexion de fond avec son actionnaire de référence Ageas, afin d’identifier les objectifs de l’ONU à mettre en œuvre pour contribuer à un monde plus durable. L’exercice stratégique a mis en avant quatre objectifs pour lesquels Interparking s’engage à fournir des efforts significatifs.

Objectif n°9 : bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation

Interparking a équipé le parking Beffroi à Namur du premier « poumon dans la ville » et déploie progressivement cette initiative dans d’autres parkings du Groupe. Nous nous sommes par ailleurs engagés auprès de fournisseurs d’énergie d’origine renouvelable pour l’alimentation électrique de nos installations. Interparking équipe également ses parkings de panneaux photovoltaïques la où la configuration le permet.

Objectif n°10 : Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre

Interparking a mis en place l’école du stationnement, qui forme et encadre nos équipes et leur permet d’obtenir des certificats de formation, allant de l’ouvrier qualifié au statut de chef-parc.

Cette école joue un rôle clé dans le développement des talents chez Interparking : les parcours de mobilité interne ne sont pas rares. Grâce à la formation continue, les personnes peu ou pas qualifiées à la recherche d’un emploi ont pu obtenir un emploi motivant et assumer progressivement de nouvelles responsabilités.

Objectif n°11 : faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Ces dernières années, nous avons multiplié les espaces dédiés aux voitures partagées. Par ailleurs, nous avons dépassé le seuil des 700 stations de recharge pour véhicules électriques dans nos parkings. En Belgique, combinées avec la Pcard+, celles-ci proposent en outre l’un des tarifs les
plus attractifs du pays. Les véhicules partagés et les voitures électriques participent au désengorgement et à l’amélioration de la qualité de l’air dans les villes.

Objectif n°13 : lutte contre le réchauffement climatique

Interparking a réduit sa consommation d’énergie moyenne par emplacement de parking de 18% par rapport à 2014. Nos activités sont, par ailleur, certifiées CO2 neutres dans les 9 pays où nous sommes présents. Nous remplaçons également nos systèmes d’éclairage et nos ascenseurs par des alternatives peu énergivores et participons à un projet de lutte contre la déforestation.